Hommage à notre ami René

J’ai connu René en 2008 alors qu’il était déjà impliqué dans la vie locale de Damgan. Dès cette année-là, il a été un des fondateurs et piliers de Damgan Autrement, membre du CA et trésorier, puis adhérent jusqu’à la dissolution.

René c’était d’abord un attachement viscéral au service public, à l’intérêt général, aux biens communs; il ne supportait aucun « arrangement » avec la loi, aucun écart.

Il avait été syndicaliste et donc connaissait le fonctionnement des associations. Je me souviens qu’il s’était chargé notamment d’organiser les tournées de « facteurs » de Damgan Autrement, rue par rue, trottoir par trottoir, et qu’il était toujours volontaire pour distribuer les publications dans les boîtes aux lettres.

Pendant des mois, et même plusieurs années, chaque jour René élaborait une revue de presse, régionale, nationale, sur des sujets de son choix et qu’il diffusait aux adhérents. C’était un vrai bonheur de découvrir ses pépites qu’il allait chercher sur internet. Comme il se se levait très tôt, il y consacrait beaucoup de temps et d’énergie, et savait attirer notre attention sur une émission de France Culture, un dossier de la Croix, un édito de Ouest France, ou un entrefilet sur la vie locale . Ayant eu l’occasion de travailler sur des revues de presse élaborées par des documentalistes professionnels, je peux dire que celles ne René étaient à ce niveau.

René était un homme de convictions, mais très ouvert ; il savait écouter les arguments des autres,
dialoguer, il aimait apprendre.

Il croyait beaucoup aux vertus de la démocratie locale, qui permet aux citoyens de donner directement leur avis, de formuler des souhaits, de communiquer avec les élus. Et ne manquait pas une occasion pour suggérer d’organiser une réunion publique, un questionnaire, et d’interpeler les élus sur tel ou tel sujet.

René était curieux de tout : les problématiques de la santé, de l’environnement, mais aussi la poésie, la littérature, la musique et sans doute bien d’autres sujets. Il s’était engagé dans le Grain de Mil une association locale qui soutient des projets humanitaires en Afrique notamment. Il avait aussi donné son temps pour du soutien scolaire.

Il a aussi été un des premiers adhérents de l’Université populaire du numérique de Damgan et participait à ses ateliers et aux « troquets numériques ».

Je sais aussi qu’il était passionné de jardin, et j’ai eu la chance de pouvoir apprécier plusieurs fois les légumes qu’il cultivait avec passion.

Je n’étais pas intime avec lui, mais je suis certain qu’il était un excellent grand-père, qu’il aimait partager ses connaissances avec ses petits enfants.

René nous a quittés subitement dimanche dernier. Il laisse dans la peine son épouse Marie Thérèse, ses enfants et ses petits enfants à qui nous pensons.

René, tu nous manques déjà.

Pierre Bleiberg

It's only fair to share...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

10 commentaires

  1. Denoual Répondre

    Merci ,Pierre,de rappeler les très nombreuses qualités de René, il était,c’est vrai, curieux de tout et attentif à tous.
    Condoléances à ses proches.
    Rémy

  2. Claire et François Répondre

    Merci Pierre pour ce bel hommage qui nous fait nous rappeler la profonde humanité de René.
    Comme vous tous nous sommes peinés par la disparition de celui qui fut avec son épouse, nos mandants, a Claire et a moi même, pour plusieurs élections avant notre installation a Damgan.
    Nos profondes condoléances a sa veuve et a toute sa famille.
    Claire et François

  3. Jean marie Labesse Répondre

    Merci Pierre,
    René était un homme apprécié et juste.
    Il va me manquer
    Jean Marie

    • Bonnet Répondre

      Grande tristesse en apprenant le décès de René. Mes pensées vont vers Marie Thérèse qui va devoir vivre cette absence
      C’était un homme attentif aux autres, et qui faisait preuve d’une immense sagesse et d’une grande humanité.
      Marie Jo

  4. KIKI Répondre

    Merci Pierre,
    Ton hommage nous permet de mieux connaitre René.
    Je garde le souvenir d’un homme qui avait le sens du respect et du partage,
    Mes pensées réconfortantes pour Marie Thérèse et ses proches.
    KIKI

  5. Kedzierski Répondre

    C’est avec une grande tristesse que nous avons appris que René nous avait quitté. Nous garderons le souvenir d’un homme engagé, respectueux et aimant le débat d’idées, des nombreuses discussions partagées. René était un humaniste du XXIe siècle.
    Nous pensons bien à Marie-Thérèse, à sa famille et à tous ses amis dans la peine.
    Nicolas et Véronique

  6. Lamour Marc Répondre

    Merci Pierre,

    René savait écouter, il était bienveillant et attentionné. C’était une belle personne et moi aussi il va me manquer.
    Marc

  7. Pierre KAPLAN Répondre

    Merci Pierre pour ces mots chaleureux.
    Je n’ai connu René que sur le tard de Damgan Autrement. Suffisamment toutefois pour apprécier sa rigueur morale, sa hauteur de vue et son éclectisme. Et sa voix.
    Mes pensées vont à ses proches, à qui je présente mes sincères condoléances.
    Pierre Kaplan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *